NOUVEAUTÉS

Nos 5 blasons - Numéro 2 est paru ! Cliquez ici pour le sommaire détaillé


Le Roeulx - Nos cinq communes de la Belle Epoque à l'armistice de 1918 - Le nouveau livre du cercle d'histoire.

200 pages de récits et d'images qui relatent le quoditien des citoyens des années fastes de la Belle Epoque aux années de misères de la Grande Guerre.

Prix de vente : 20 EUR Cliquez ici pour les informations détaillées


Vous cherchez des informations sur le passé  ou l'histoire de l'entité ? Cliquez ici pour afficher le relevé des articles parus dans la revue


Réédition par le Cercle d'Histoire du livre "Le Roeulx Toponymie -  Histoire locale"  de Charles FRIART.

Livre en couleurs et avec d'abondantes nouvelles illustrations. Disponible au prix de 40 EUR. Cliquez ici pour plus de détails


Edition du livre "Sauvons nos chapelles" 

Ouvrage en couleurs de 65 pages reprenant photos et informations sur toutes les chapelles de l'entité.  Disponible au prix de 15 EUR. Cliquez ici pour plus de détails


Catalogue de l'exposition "Verreries et céramiques de la région du Centre"

Catalogue en couleurs de plus de 250 pièces de l'exposition. Disponible au prix de 20 EUR.

AGENDA
ABONNEMENT
"NOS 5 BLASONS"


Cliquez ici pour vous abonner à notre revue trimestrielle.

Nos 5 Blasons » Numéro 1 - 2017

Date de publication : 06/02/2017

Réflexion faite sur notre patrimoine commun - Souvenirs, récits et événements qui ont fait notre histoire … (suite)- Anecdotes dans les procès-verbaux des conseils communaux de la ville du Roeulx - La famille Hauptmann … suite - A mon cher pays wallon - Notre patrimoine - Le vol de la statuette dans la chapelle de Notre-Dame-de-Creuse - Les ateliers du Roeulx et de FOMOPO - Souvenirs … souvenirs

  • Réflexion sur notre patrimoine commun.

Il aura fallu près d’une décennie à l’acquéreur de la maison dite espagnole sur la Grand-Place pour remplir les formalités de certificat de patrimoine qui permet d’introduire le permis de bâtir devenu urgent pour sauver ce bien classé millésimé 1727.

Il faut admettre que le Code Wallon de l’aménagement du territoire…(CWATUPE) parle beaucoup des droits qu’ouvre à son propriétaire le classement d’un bien mais reste très évasif sur les délais et les obligations. La multiplication des intervenants (collège, province, commission, ministres) ne simplifie pas les choses.
L’idée me prit de téléphoner à la Région Wallonne pour mieux connaître les devoirs des propriétaires qui bénéficient de l’argent public.
De fonctionnaire en fonctionnaire, d’Hérode à Pilate de Charybde en Sylla !
Je laissai ensuite trois messages à un attaché du Ministre Prévot. Ce fut la case retour sur le site de l’IPW (Institut du Patrimoine Wallon).
De ces démarches, il résulte que les devoirs se résument en « une gestion de bon père de famille ». Que veut encore dire cette expression ?
A ma question sur l’ouverture au public, nouvelle réponse embarrassée « c’est vivement conseillé pour la Journée du Patrimoine ».
Vous l’aurez compris : ce n’est pas demain qu’on revisitera ce joyau du Hainaut que le Prince Etienne de Croÿ-Roeulx se faisait un honneur d’ouvrir à ses concitoyens.
A contrario, vous découvrirez avec plaisir dans cette revue les heureuses restaurations apportées sur la Grand-Place et devant l’Hôpital St Jacques.
Depuis deux ans, votre Cercle d’Histoire milite pour la sauvegarde de nos chapelles. Comme déjà dit, ce n’est pas par bigoterie mais par respect pour notre civilisation.
Un heureux hasard de circonstances a fait se rencontrer Ignace Carton de Wiart et un ancien Rhodien Raymond Depoter. Au vu de la chapelle Ste Anne signalée  « vandalisée » dans notre répertoire, Raymond reconnut avoir repris chez lui en vue de les restaurer grille et statue. Tout est aujourd’hui en bon ordre et votre Cercle d’Histoire a procédé aux replantations. Reste à surveiller le fils du fermier voisin qui a le pulvérisateur très volubile !
A l’embranchement Gottignies-Thieusies, autre belle chapelle appartenant au Château. La toiture a été remplacée par la Ville qui croyait que ce bien lui appartenait. L’intérieur est complètement saccagé. Votre Cercle d’Histoire réfléchit à une restauration, sachant qu’elle ne viendra pas d’ailleurs.
Par contre, la première chapelle en pierre dans la rue de la Renardise, St Roch, appartient à la Ville qui a le devoir d’intervenir pour agrafer la partie brisée. Un aménagement du pourtour demanderait deux heures à deux ouvriers communaux.
La chapelle St Joseph (1702) a été cédée à la Ville qui a recollé certains morceaux.
Réparation provisoire sans doute. Espérons qu’un dossier en bonne et due forme sera introduit au-près du Petit Patrimoine Populaire Wallon. D’heureuses restaurations ont abouti dans le passé, dos-sier réussi par Benoît Hautenauve et sa classe pour la Chapelle de l’Ange Gardien sur la place du Château. Dossiers réussis par le Cercle d’Histoire pour l’arcade de « la Source du Bois des Princes », l’horloge du château, la chapelle St Joseph (déjà).
Notre patrimoine, c’est aussi nos arbres remarquables, sujet que nous avons  souvent développé dans votre revue. Certaines tailles sont la condition sine qua non de la survie, par exemple pour les tilleuls de Hollande de la Place de la Chapelle.
Notre patrimoine, c’est encore nos archives communales au sujet desquelles vous êtes nombreux à nous poser des questions.
Si votre Cercle d’Histoire peut susciter une prise de conscience collective, son but est atteint !

  • La mise en place de l'ascenseur numéro 4 de Thieu. Photos des travaux.
  • De nouvelles taxes communales.
  • Le surprenant parcours de la famille Hauptmann. Suite aux nombreuses réponses de la famille Hauptmann, Benoît Hautenauve a complété les pérégrinations de cette famille.
  • La ferme de Soumiaux de Mignault.
  • La restauration de la chapelle Ste-Anne, une initiative du Cercle d'Histoire
  • Une belle maison sauvée. Le projet initial qui visait la construction de 12 appartement a été replacé par la construction de 4 maisons.
  • Le vol de la statuette de la chapelle Notre-Dame-de-Creuse. Circonstances du vol.
  • Les ateliers du Roeulx.
  • Souvenirs ... souvenirs : le château du Roeulx, les soeurs Augustines de l'hôpital St-Jacques, la rondonnée des élèves de l'école moyenne.

Informations :
  • Date de publication : 06/02/2017
  • Référence : 5-B63
  • Prix (hors frais d'envoi) : 4 €

Une question à propos de cette publication ? N'hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.