NOUVEAUTÉS

Nos 5 blasons - Le numéro 4 est paru ! Cliquez ici pour le sommaire détaillé


Le Roeulx - Nos cinq communes de la Belle Epoque à l'armistice de 1918 - Le nouveau livre du cercle d'histoire.

200 pages de récits et d'images qui relatent le quoditien des citoyens des années fastes de la Belle Epoque aux années de misères de la Grande Guerre.

Prix de vente : 20 EUR Cliquez ici pour les informations détaillées


Vous cherchez des informations sur le passé  ou l'histoire de l'entité ? Cliquez ici pour afficher le relevé des articles parus dans la revue


Réédition par le Cercle d'Histoire du livre "Le Roeulx Toponymie -  Histoire locale"  de Charles FRIART.

Livre en couleurs et avec d'abondantes nouvelles illustrations. Disponible au prix de 40 EUR. Cliquez ici pour plus de détails


Edition du livre "Sauvons nos chapelles" 

Ouvrage en couleurs de 65 pages reprenant photos et informations sur toutes les chapelles de l'entité.  Disponible au prix de 15 EUR. Cliquez ici pour plus de détails


Catalogue de l'exposition "Verreries et céramiques de la région du Centre"

Catalogue en couleurs de plus de 250 pièces de l'exposition. Disponible au prix de 20 EUR.

AGENDA
ABONNEMENT
"NOS 5 BLASONS"


Cliquez ici pour vous abonner à notre revue trimestrielle.

Actualité » Coronavirus : à en perdre son latin

Publié le 15/11/2020



Alors que nous préparons un nouveau spectacle Vi Stou – poèmes et chants wallons-, nous nous retrou-vons meurtris et marris sous une avalanche de news à faire oublier le Brexit.

Prenez garde au Covid ! À la Covid ! Voici revenir le lockdown… Social distancing ! Haro sur le shopping à deux ! Bousculade sur les webshops ! Top pour l’E-commerce. Flop pour les autres… Success story pour Apple, Google, Facebook, TikTok etc.

Méfiez-vous des hackers, du phishing, et surtout des fake news ! Vous êtes dirigés, instruits par une taskforce avec un objectif clair : flatten the curve (agir sur la courbe).

Suivez les spots, guettez le pic. Faites face à la nouvelle vague. Isolez-vous ! En E-bike, en télétravail ou dans le fauteuil. Faites de toutes petites bulles. Des médecins ont créé pour vous un groupe whatsapp : le premier qui voit une modification de sciensano prévient les autres. Vos oreilles sont bassinées de clus-ters, de tracing. Les callcenters Covid turbinent. Drive in de dépistage en containers.

Vous voyagez encore ? Respectez votre checklist, vos nouvelles consignes. Voyageur en attente ? Exigez votre voucher. Voyageur de retour ? Encodez-vous via votre smartphone pour recevoir votre QR code et votre passenger locator form (formulaire d’enregistrement de retour).

Fin septembre : new buzz ! Inscrivez-vous illico sur Coronalert ! Visitez le village testing !

Début octobre : ça y est ! Quoi ? Il est positif ! Il l’a tweeté ! Qui ? G.L.Bouchez ? Mais non, Trump bien sûr. Mais il ressuscite le 3ème jour et le proclame urbi et orbi. Sur les réseaux sociaux, l’ultracrépidarianisme triomphe. Quid est ? C’est l’art de parler de sujets que l’on ne maîtrise pas.
Quousque tandem abutere corona patientia nostra (new Cicéron). (jusques à quand abuseras-tu, corona, de notre patience ?).

Addendum 
Fin octobre, Jolimont comptabilise 168 cas Covid dont 18 en soins intensifs. Au même moment, des foules imbéciles se ruent vers leurs shoppings. À Antwerpen, le sinistre De Wever invite même à un grand rush de Toussaint.

Il y a 50 ans, les Poppys chantaient : « Non non rien n'a changé ».

« C'est l'histoire d'une trêve
Que j'avais demandée
C'est l'histoire d'un soleil
Que j'avais espéré... »

Restons zen, cool : vivons ou revivons jusqu’à l’arrivée d’un vaccin. Happy end ? Peut-être mais un fragile équilibre post-covid reposera sur bien des compromis entre santé, économie, liberté.